Vous êtes ici

temoignages

"PASSION POUR LA TAUROMACHIE" par Antonio Purroy

Antonio Purroy est professeur titulaire de la chaire de production animale à l'École technique supérieure d'ingénieurs agronomes de l'Université publique de Navarre, dont il est Vice-recteur, membre de la Comision Nacional Evaluadora de la Actividad Investigadora (CNEAI), organisateur des Jornadas sobre el toro de lidia, qui se tiennent tous les deux ans à Pampelune depuis 1998.

Le peintre Miquel Barceló aime les taureaux pour ce qu'ils racontent

Miquel Barcelo
À l’occasion de l’actuelle exposition de ses œuvres graphiques (gravures, estampes, impressions …) à la Calcografía Nacional à Madrid, le peintre Majorquin de stature internationale, Miquel Barceló, a donné dans le journal “El País” son opinion sur la corrida.

Quand Sophie Malakian Verneuil répond aux anti-corrida

Nous avons publié ici-même, le 22 mai 2015, un remarquable article de Sophie Malakian-Verneuil intitulé "La mort du taureau dans l'arène". Ce texte fort intéressant n’a pas manqué de susciter l’intérêt de nos visiteurs et au-delà.

"La mort du taureau dans l'arène" par Sophie Malakian Verneuil

[...] L’adaptation à l’environnement a depuis toujours fait évoluer les espèces. L’homme a toujours été un prédateur, et il l’est toujours. Il y a de nombreuses façons de tuer les animaux. Dans un abattoir, dans un arène, dans la forêt… et dans les tribunaux ! Car finalement, les plus grands assassins d’animaux ne seraient-ils pas ceux qui veulent empêcher qu’on les tue ? [...]

Artpress - L’art de la tauromachie (extraits)

Nous nous devions de revenir sur le numéro spécial (MAI/JUIN/JUILLET 2014) que la revue Artpress vient de consacrer à L’art de la tauromachie. Vous en trouverez ici quelques extraits, choisis par François Zumbiehl, que nous reproduisons avec l’autorisation des responsables de la publication. Cette vision partielle est une invitation à parcourir la revue entière. Voir le sommaire qui dévoile la qualité des contributeurs et les multiples richesses du contenu. Au moment où la corrida fait l’objet d’attaques infâmes, il est réconfortant que toutes ces personnalités hautement qualifiées témoignent de leur admiration pour les valeurs de l’art taurin, de leur reconnaissance pour l’enrichissement qu’il apporte à leurs réflexions et, pour certains d’entre eux, à leurs productions littéraires ou plastiques.

Lettre à Florence Delay sur sa « fausse afición » par François Zumbiehl

Florence Delay, actrice, l’inoubliable Jeanne d’Arc de Robert Bresson, universitaire spécialisée en littérature générale et comparée, romancière, auteur dramatique, scénariste, metteur en scène, critique littéraire, membre de l’Académie Française, proche admiratrice de José Bergamín dont elle a été une remarquable traductrice… Cette parisienne n'a jamais renié des origines bayonnaises, son hispanophilie et son amour pour la corrida.

Selon Christophe Tardieu, directeur adjoint de l'Opéra de Paris, "la corrida est un art total"

Ci-joint l'article de Christophe Tardieu, directeur adjoint de l'Opéra de Paris, publié dans Sud Ouest du 31 août 2013. Ses propos, par leur clarté, leur hauteur de vue, et la position de l’interviewé dans le monde de la culture, constituent un témoignage de première importance. À la demande de François Zumbielh, il a volontiers accepté que cet article soit reproduit sur notre site. Nous l'en remercions très chaleureusement.

Ça rime à quoi, interview de Jacques Durand par Sophie Nauleau

Dans l’émission de France Culture, "Ça rime à quoi" diffusée le dimanche 7 juillet 2013, à 20 h, Jacques Durand était l'invité de Sophie Nauleau. ... L'indéniable lien entre corrida et poésie populaire ou savante est expliqué avec naturel et une simplicité qui confine à l'évidence ... seule la poésie peut interpréter l'ineffable émotion exprimée par les toreros. . ... Le dialogue entre Jacque Durand et Sophie Nauleau pourra être écouté ici pendant un an.

"Pourquoi défendre la corrida aujourd'hui ?" par Francis Wolff

Dans la soirée du 4 mai 2013, dans la salle Saint Pierre à Céret, l'Association Des Aficionados Cérétans a présenté le programme de "Céret de Toros 2013". Après cette présentation, Francis Wolff, aficionado a los toros et Professeur de philosophie à l’École normale supérieure, fit un exposé intitulé : « Pourquoi défendre la corrida aujourd’hui ? »

"Henry de Montherlant, Juan Belmonte et la tauromachie" Par François Zumbiehl

... Certes, la fascination pour le campo andalou, le génie sévillan et la tauromachie de Belmonte imprègnent l’écriture des Bestiaires, ... , mais la personnalité du Trianero va accompagner l’écrivain toute sa vie, jusqu’à sa mort même, et se refléter dans l’ensemble de son oeuvre. Elle va le convaincre, par ailleurs, que la psychologie des toreros mérite d’être approfondie, étant au moins aussi importante que leur art. ...


La corrida est un patrimoine
culturel immatériel français
 

Les liens

visitez les sites

suivre onct sur twitter
 

CulturesTaurines.com

le Site

nous Suivre