Vous êtes ici

Lettre du Président de l'Observatoire à Nicolas Demorand, Directeur de la Direction du journal Libération

Le 12 mai 20012

Monsieur Nicolas Demorand
Directeur de la Rédaction du journal Libération

 

Monsieur le Directeur de la Rédaction,

L’Observatoire National des Cultures Taurines (ONCT), organisme fédérateur qui regroupe l’ensemble des aficionados et des professionnels du monde taurin français, ainsi que l’Union des Villes Taurines de France, apprend avec une vive préoccupation le projet de suppression des chroniques confiées depuis de nombreuses années à l’excellent écrivain Jacques Durand.

Nous apprécions l’esprit et la tradition de liberté de votre journal, et nous nous rappelons par ailleurs l’intérêt pour l’art tauromachique manifesté par son fondateur, Jean-Paul Sartre, et par un de ses premiers directeurs, Serge July. Aussi, nous ne pouvons croire que cette décision soit motivée par une soumission à la dictature du « politiquement correct », où sévit aujourd’hui le fondamentalisme animaliste, imposant ses préjugés sur la corrida et ses calomnies à l’encontre des aficionados. Il n’en est pas moins troublant qu’elle paraisse aller dans ce sens.

Par leur qualité littéraire et par leur pouvoir d’évocation les chroniques de Jacques Durand sont un élément important qui nourrit l’afición française, comme il l’a été relevé dans la fiche d’inventaire soumise à la commission compétente du ministère de la culture. Ce dossier a permis, comme vous le savez, l’inscription de la corrida sur la liste du patrimoine culturel immatériel de la France. Cette reconnaissance, établie sur une base scientifique, a été saluée par d’éminentes personnalités du monde de l’art, de la littérature et de l’université, comme vous pourrez le constater par la copie ci-jointe, adressée au ministre l’an dernier.

C’est pourquoi nous espérons vivement que vous voudrez bien reconsidérer cette décision hautement regrettable qui, en imposant le silence à une plume de grand talent, porte en même temps un grave coup à l’expression de la diversité dans notre pays.

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Monsieur le directeur de la rédaction, l’assurance de ma considération très distinguée.

 

André Viard

Président de l’Observatoire National
des Cultures Taurin
es



La corrida est un patrimoine
culturel immatériel français
 

Les liens

visitez les sites

suivre onct sur twitter
 

CulturesTaurines.com

le Site

nous Suivre