"Hystériques, cabotins et drôles" par Louis Feuillade (1899)