Vous êtes ici

Élisabeth de Fontenay et Francis Wolff face à la corrida

Le samedi matin 24 novembre 2012, Alain Finkelkraut, dans l'émission "Répliques" de France Culture conduisait un débat intitulé "Face à la corrida" entre Elisabeth de Fontenay et Francis Wolff.

La philosophe Élisabeth de Fontenay, amie des animaux à la manière de Plutarque et Montaigne, mais pas spéciste, précise-t-elle, est radicalement anti-corrida.
Le philosophe Francis Wolff aime la corrida au point d’en avoir fait un art de vivre et de penser. Il y trouve une magnifique illustration de la philosophie grecque.
Le philosophe Alain Finkelkraut était neutre ou même hostile jusqu'à il y peu. Il a vu la première corrida de sa vie à Nîmes en septembre dernier, à l’occasion du seul contre six de José Tomas. Il en est ressorti "ébloui".

Nous ne sommes plus ici dans l'un de ces répétitifs dialogues de sourds  vulgairement injurieux où s'enlisent ceux qui ne savent, même pas, ce qu'ils disent.
Quel que soit notre sentiment à l'égard de la perpétuelle polémique opposant les pour et les contre, apprécions, après l'avoir écouté ou réécouté ici, la hauteur de vue de ce débat de très grande qualité.

Francis Wolff s'est très courtoisement contenté de facilement "gagner aux points", comme il se dit d'un match de boxe. Son uppercut final est superbe.

Cliquer sur l'image ci-dessous :

 

 



La corrida est un patrimoine
culturel immatériel français
 

Les liens

visitez les sites

suivre onct sur twitter
 

CulturesTaurines.com

le Site

nous Suivre