Vous êtes ici

Communiqué de l'Observatoire du 28 juillet 2011

"Alors que dans la nuit du 26 juillet un incendie de nature criminelle a été provoqué au domicile d’André Viard, président de l’Observatoire national des cultures taurines, mettant en péril toute sa famille, plus de 48 heures après, la quasi totalité des associations anti-taurines n’a pas jugé utile de condamner cette violence meurtrière, alors que la seule piste suivie par les enquêteurs est celle des extrémistes radicaux de la cause animale.
L’ONCT dénonce avec la plus grande fermeté cette agression contre son président, dont la symbolique même rappelle ces temps où certains pensaient pouvoir châtier par le feu des écarts d’opinion, de croyance ou de sensibilité.
Il observe que certains mouvements anti-taurins, au lieu de s’employer à débattre avec des arguments de raison en respectant les points de vue de l’autre, ont eu recours à des anathèmes, des mensonges et des caricatures de la culture taurine. Ils ont du même coup entretenu un climat de violence qui a pu entraîner, chez des esprits fanatisés pour lesquels l’homme n’est rien à côté de l’animal, les voies de fait que l’on déplore aujourd’hui.
Il engage fermement les organisations anti-taurines, ainsi que toutes celles et ceux qui les soutiennent, à condamner sans ambiguïté ces dérives afin de ne pas alourdir leur responsabilité morale évidente face à de tels actes.
Par ailleurs, l’Observatoire national des cultures taurines appelle aussi les personnalités politiques et médiatiques qui auraient pu se laisser abuser en ne prenant pas la mesure de la véritable nature de ce mouvement qui vient de montrer son vrai visage au travers de cet acte criminel, à cesser de le cautionner par leurs déclarations ou leurs initiatives.
Enfin, l’Observatoire revendique hautement le droit des aficionados de vivre librement leur culture, et dénonce encore une fois, comme l’ont déjà fait des personnalités culturelles prestigieuses de notre pays, toute tentative pour les en priver comme un signe d’intolérance et d’obscurantisme".
Le Bureau de l’Observatoire national des cultures taurines.



La corrida est un patrimoine
culturel immatériel français
 

Les liens

visitez les sites

suivre onct sur twitter
 

CulturesTaurines.com

le Site

nous Suivre